Rumeurs

Publié le par Morad

N'importe qui peut dire n'importe quoi, n'importe où et à n'importe quel moment. Entendre n'est pas suffisant. Il faut écouter. Le plus important, cependant, c'est de s'écouter, surtout quand il est question de la dignité, de l'honneur d'une personne. N'accepte et ne crois  pas tout de suite à ce qu'on te dit. L'intelligent réfléchit, décrypte, et comprend avant de conclure. Le crétin gobe tout sans aucun raisonnement ; le pire, c'est qu'il véhicule l'information en y ajoutant une dose de malfaisance. Il parle sans vérifier quoi que ce soit,  sans savoir.  « Ne te laisse pas aller à ce dont tu n'as aucune science » [17 :36]

Pense toujours aux conséquences de tes mots, aux effets ravageurs d'un mensonge sur la réputation de quelqu'un. Tu peux facilement empoisonner ou enflammer les esprits, déprimer un homme, anéantir une femme. Tu lâches une phrase qui explose comme une bombe, et puis tu disparais. Tu t'en fous des dégâts, irréparables des fois. En une phrase, tu  massacres un être humain, une famille, voire une vie. Tu enlèves à une personne son honneur par inconscience, petitesse d'esprit, frustration, jalousie, méchanceté, perversité, cruauté … Tu es nécrophage et tu ne crains pas Dieu ! « Ne médisez pas les uns des autres. Est-ce que l'un de vous aimerait manger la chair du cadavre de son frère ? Cela répugne évidemment. Craignez pieusement Dieu ! » [49 :12].

Toi qui écoutes, pourquoi propages-tu, à ton tour, ce qui est probablement erroné ? Ne sois pas de ceux qui sont trompeurs, hâbleurs,  mythomanes. Selon Abu Hurayra, le Bien-aimé Muhammad (pssl) a dit : « Il suffit à l'homme, pour être menteur, de rapporter tout ce qu'il entend » [Muslim]. Cesse de rapporter tout ce que tu entends. Le Prophète (pssl) a affirmé : « Aucun rapporteur n'entrera au Paradis » [Bokhari et Muslim]. Ne crois pas en ce que tu ne sais pas. Se taire est une vertu. Ne sois donc pas propagateur d'une rumeur faisant probablement partie d'une machination avec un objectif précis.  Il y a des gens qui racontent rien que pour attirer l'attention, pour impressionner les autres.

Quiconque colporte de fausses nouvelles  sera tourmenté dans sa sépulture. Ibn Abbas raconte qu'un jour le Messager (pssl) passant près de deux tombes,  dit : « Ces deux hommes subissent des tourments… Si ! C'est un péché grave ! L'un d'entre eux colportait de la calomnie ». En diffusant un mensonge, tu sèmes la zizanie, tu ruines des relations, tu te fais destructeur. Il y en a qui dénigrent des femmes, particulièrement des veuves et des divorcées. « Et ceux qui lancent des accusations contre des femmes chastes sans produire par la suite quatre témoins, fouettez-les de quatre-vingts coups de fouet, et n'acceptez plus jamais leur témoignage » [24 :4].  « Et ceux qui offensent les croyants et les croyantes sans qu'ils l'aient mérité, se chargent d'une calomnie et d'un péché évident » [33 :58].

Connais la crédibilité de ton interlocuteur avant de porter foi en ce qu'il dit. Refuse d'être le complice d'un névrosé. Ne laisse personne t'intoxiquer. Rappelle-toi  ces propos du Saint Prophète (pssl), comme rapportés par Abu Darda : « Celui qui repousse les fausses allégations qui nuisent à la bonne réputation de son frère, Dieu repousse le Feu loin de son visage le Jour de la Résurrection » [Tirmidhi]. Aussi, avant de critiquer quelqu'un, pense à tes imperfections. Tu en as beaucoup. Comme n'importe qui, d'ailleurs, y compris moi …


Source : Reza Issack

 

Publié dans Rappels

Commenter cet article

fatna 29/04/2007 17:01

barakallahoufik pour ce beau sujet ,allahi jazik pour ce blog