Les implorations du Bien Aimé chassent le Djinn habitant le corps d'un petit garçon

Publié le par Bil-K

Ahmad,  [ que la miséricorde de Dieu soit sur lui ] raconte que Ibn 'Abass  a dit :

 

Une femme se rendit auprès du Prophète accompagnée de son fils.

 "Messager d'Allah", se plaignit-elle, "notre fils est sujet à des accès de folie qui ne lui arrivent qu'aux heures du repas."

 Le Prophète essuya de sa main la poitrine du garçcon et profèra des implorations.

L'enfant toussa. On vit quelque chose comme un chiot noir sortir et prendre la fuite.

Un signe supplémentaire du Prophète  prend forme.

Il suffit que le Messager essuie de sa main la poitrine de l'enfant malade et prie pour lui,
pour que le Djinn le quitte sur le champs.

Publié dans Coran & Hadiths

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

walid 25/07/2005 23:18

salam alycoom c'est bien mon frere continue comme sa