Promis, demain...

Publié le par Bil-K


Je m’étais dit « je suis jeune, demain je reviendrais droit »

Je prenais la vie pour un jeu, je pensais pas en être la proie

Je m’étais dit : Promis demain je dirais à Maman je t’aime

C’est pourtant que 2 mots, mais je trouvais tabou ce thème

Je serais assidu dans ma prière et de ma religion je serais fier

Foncer la tête la première, c’est tout ce que je savais faire

Je parlerais bien aux parents, je trouverais pas le péché marrant

Je serais un battant, je penserais à ce qu’en Enfer il m’attend

Je vivais au jour le jour, sans jamais penser au futur

En bonne action à la bourre, mon insouciance fut un tort

Je pensais jamais à la mort pourtant arriva mon tour

Je pensais qu’à l’amour, faire le beau et jouer le mentor


Ce matin là l’air serein, je m’en vais en direction du lycée

Parti comme un voleur c’est rien, mais j’ai vraiment délaissé

Mes parents, tellement patients, que j’envie leur sang froid

Réfléchir : Pas le temps alors que j’aurais du le faire 100 fois

Soudain une douleur au cœur, je laisse échapper un cri

J’arrive pas à appeler au secours, ma mort était inscrite

Mon corps repose par terre, du monde commence à m’entourer

Mon âme commence à partir, la mort vient de l’emporter

Je devais faire tant de choses, mais Azra'il m’a doublé

Alors réfléchis mets toi sur pause, car elle attend tout près

Tu sais pas où tu quitteras ce monde, ce sera peut-être sur un trottoir

Il faut vraiment que tu te demandes s'il ne sera pas bientôt trop tard

Publié dans Poèmes

Commenter cet article

abdato allah 19/09/2007 01:40

Salam alikom,"tabaraka allah", tu as vraiment le talent, bonne continuation mon frère.de ma part je veux partager avec toi et avec les lecteurs une paragraphe que j'aime beaucoups, c'est la suivante:La vie n'est pour nous que comme une ouasis qu'un pélerin rencontre durant sa traversée du désert, il s'y arrete, reprend ses forces, ne prend que ce qui lui est nécessaire et repart aussitot vers le but de son voyage.Personne ne peut dire quand il quittera le monde, personne ne connait les secrets de l'invisible , par contre tous le monde est capable d'ouvrir un livre sacret : "le coran" et trouver par la suite tout les réponses qu'il cherche à ces questions .                        salam alikom

Fleurd'Orient 20/02/2007 15:36

Salam Aleikoum,
Ca fait un petit moment que je lis vos textes, et je les trouve tous très beau... mais celui là peu être un peu plus !  J'ai pas pu résister et paser sans laisser de commentaire, alors très cher ami continuez ! 
Et mrc encore et encore pource rappel... j'avais oublié...
Salem

MANSOURI 06/02/2007 22:48

salam alaikoum ton poéme est magnifique franchement je l'ai trops aimer .Machallah tu a beaucoup de talent  ,ton poéme fait beaucoup réfléchir
hager

nassira 09/01/2007 10:42

salam ou alaikoum wa rhmatou llah wara barakatou ta tro réson on sé pa kan on va mourir alor fo etre bien avc allah tt ltemp

lila 02/01/2007 10:29

assalam arlaykoum
 
juste pour te dire que c'était trés bien ecrit mashaAllah tu as du talent
voilà
salam