Assez !

Publié le par Bil-K

Tu laisses aller. Tu te laisses aller. Tu n’arrêtes pas. Tu ne t’arrêtes pas. Insouciance. Négligence. Inconscience. Domine-toi au lieu d’être dominé par toi. Freine. Stoppe. Secoue ta vie. Regarde-toi un moment. Reconnais tes erreurs et excès. Rectifie. Modifie. Corrige. Dis assez maintenant, assez ! Débarrasse-toi de tout ce qui te bloque, t’attriste, te peine. Déverrouille ton mental. Simplifie tes problèmes. Facilite tout. Quand tu peux, tu peux. Quand tu ne peux pas, tu ne peux pas. C’est comme ça. N’entre pas dans l’impénétrable. Ne pratique pas l’impraticable. Ne déchiffre pas l’indéchiffrable. Ne pense pas à l’impensable. Ne complique rien. Sois fluide. Sois simple. Vis ta nature. « Exige ce qui est aisément supportable » (7:199). Cesse donc avec tout ce qui est superflu et superficiel. Tu vivras bien.

D’abord, cesse de te plaindre. Ne pleurniche pas. Ne lamente pas. Agis ou subis. Lève-toi et bouscule ton destin. Si t’es impuissant face à une situation, attends.
« Soyez patients » (3:200). En gémissant ou grommelant, tu ne résouds rien. Ton problème reste entier. Alors, tais-toi ! Une grande source de bien des maux c’est ta langue. Dis mais ne médis pas. Comme l’a enseigné le Bien-aimé Prophète (pssl), « ouvre ta bouche pour dire de belles choses ». Assez des ragots ! Arrête de reprocher, blâmer, semoncer. Avec tes complices ou, souvent, au téléphone, tu fais des remarques déshonorantes sur tes semblables. « Les concertations à voix basse ne sont que l’œuvre du Diable » (58:10). Tu critiques, tu ridiculises, tu humilies les autres. « Malheur à tout moqueur et médisant invétéré ! » (104:1). Tu n’as toujours pas compris que pour être respecté et aimé il faut spiritualiser sa langue ? Fais de ta langue un organe de vérité, un véhicule du bien. N’utilise jamais le Coran ou le Nom de Dieu pour mentir et trahir. Deux des marques de l’hypocrisie chez l’humain, selon le Prophète Muhammad (pssl), sont : « Quand il parle il ment » et « quand il promet il manque à sa parole ».

Assez d’injustice. Sois impartial. Un seul poids, une seule mesure. Aucune préférence. Vis-à-vis du riche comme du pauvre, du maître comme du subalterne, des voisins, de tes enfants… bref, de tout le monde. C’est dans ton intérêt même, car, selon Abu Moussa, le Messager (pssl) a dit :
« Dieu allonge la corde à l’injustice mais, quand Il le frappe, Son châtiment, Il ne le rate pas ». En fait, « Son châtiment est bien douloureux » (2:102). Aussi, assez de tyrannie envers les femmes. Ne les frappe plus. « Vivez avec elle avec gentillesse » (4:19). Le Saint Prophète nous exhorte : « Faites de bonnes recommandations en faveur des femmes ».

Prends des décisions. Dis : Assez ! Assez au chaos à la maison et au travail. Assez à la paresse. Assez à l’avarice. Assez au gaspillage. Assez à la colère. Assez à la haine et à la rancune. Apprends à embellir ta vie et celle de l’autre. Efface, oublie. Pardonne.
« Pardonne de la belle manière » (15:85). Dis assez à tout ce qui t’es nuisible: la cigarette, la drogue, l’alcool, la prostitution, l’excès de tout… Assez à l’irréligion, à l’absence de Dieu dans ton quotidien. « Evoque le Nom de ton Seigneur et consacre-toi entièrement à Son adoration » (79:8).

Tu ne dois pas penser que tu as le temps et qu’un jour tu imploreras le pardon de Dieu et te racheter. N’attends pas d’en avoir assez pour dire assez.

Reza Issack (Source)

Publié dans Rappels

Commenter cet article