L'aimes-tu sincèrement ? Purifie ton coeur...

Publié le par Bil-K

Allah dit :

"Et il ne leur avait été ordonné que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, en vrais croyants, et d’accomplir la prière et de s’acquitter de la zakâh ; telle est la religion de droiture."
(Sourate 98 ; verset 5)

Dans ce verset, Allah nous invite à L’adorer exclusivement et à Lui vouer un culte pur. Il nous demande en effet d’être moukhlis dans le lien que nous établissons avec Lui. Le moukhlis est celui qui aime Allah d’un amour désintéressé, qui s’oublie et oublie ce monde pour inscrire dans son cœur, ses pensées et sa vie le souvenir de son Créateur.

(....)

Notre bien-aimé Prophète sallallâhou 'alayhi wa sallam a dit :
"En vérité, Allah ne regarde ni vos corps, ni vos physionomies mais Il regarde vos cœurs et vos actions."
(cité par Mouslim dans son Sahih)


Ainsi, seuls touchent notre Créateur l’éclat de notre cœur et la beauté de nos œuvres. Il n’a que faire d’un visage agréable, d’un corps sain et bien bâti si, à l’intérieur, se dissimule une âme noire et dépourvue d’amour pour Lui.


Bien plus, les actions visibles ne L’intéressent que dans la mesure où ce qui les motive est une intention pure. C’est pour cela que Son regard se porte sur nos cœurs. Tromper nos semblables est facile mais duper Allah est impossible !

Notre cœur est un monde invisible auquel nous avons cependant accès. Si nous prenons conscience que le regard d’Allah l’embrasse, le sonde, l’examine, que rien ne lui échappe, nous porterons à notre tour un regard puissant sur ce monde intérieur et nous y règnerons en maître, prêts à en chasser les démons, les désirs, les passions, le péché… Nous pourrons alors nous remplir de Sa force, de Sa présence et de Son amour. Nous pourrons enfin entreprendre notre mi’radj et nous rapprocher de Lui.

Dans le saint Qour´aan, Allah nous met encore en garde.
Il proclame :

"Ce n’est ni avec vos biens ni avec vos enfants que vous vous rapprocherez intimement de Nous; à l’exception de celui qui croit et qui agit bien […]"
(Sourate 34 ; verset 37)

Voyez ! L’extérieur et le matériel sont sans importance et Allah souligne encore que seules les bonnes œuvres de celui qui a la foi sont un moyen de trouver Son intimité. Or, ces actions, nous l’avons vu, n’ont de valeur que si leur auteur est mouklhis, c'est-à-dire sincère envers son Créateur. La sincérité n’est-elle pas, au fond, une des multiples expressions de la foi ?


Maintenant, comment faire pour que cette qualité si précieuse illumine notre cœur ? C’est très simple. Travaillons notre intérieur; efforçons-nous de le purifier; corrigeons nos intentions. Pensons à notre Seigneur à chaque instant : soyons conscients qu’Il pose sur nos cœurs Son regard et qu’aucune de nos pensées ne Lui échappe, qu’Il sait tout de nous et que ni notre passé, ni notre présent, ni notre futur ne Lui sont inconnus.

Souvenons-nous enfin de cette définition de l’ihsân que donna notre bien-aimé Prophète sallallâhou 'alayhi wa sallam à l’Archange Djibrîl. Il lui dit :
"[L’ihsân], c’est que tu adores Allah comme si tu Le voyais ; et si toi tu ne Le vois pas, sache que Lui, Il te voit."
(cité par Mouslim dans son Sahih)

Qu’Allah nous aide tous et toutes à devenir moukhlîs et mouhsîn. Âmîn

Source : La Plume de l'Islam

Publié dans Rappels

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article