Allah sait ce qu'il y a dans nos coeurs

Publié le par Bil-K

C'est une histoire que j' ai trouvé sur mejliss.com, Barakallahou fik à inji pour avoir fait ce rappel

C'est l'histoire d'un vieil homme bédouin qui s'est rendu à la Ka'ba pour effectuer le pélerinage. Il ne connaissait pas grand chose du Coran, mais était animé d'une grande piété et d'un amour profond pour son créateur Allah . La seule formule qu'il avait trouvé à réciter pendant le tawaf était " yâ Karîm, yâ Karîm" ("ô Généreux"). Il se sentait un peu honteux face au Prophète et à ses compagnons qui récitaient tout ce qu'ils connaissaient du Coran pendant le tawaf. Mais il récitait quand même "yâ karîm, yâ Karîm".
Derrière ce vieil homme se trouvait le Prophète. Celui-ci entendit le vieil homme, il s'arrêta de réciter les versets du Coran, puis commença à dire et répéter "yâ Karîm, yâ Karîm, yâ Karîm". Les compagnons, sans hésiter une seule seconde imitèrent alors le Prophète et dirent "yâ Karîm yâ Karîm yâ Karîm".

Le vieil homme, étonné, s'enerva car il pensait qu'on se moquait de lui. Il attrapa alors le premier homme qui commança à l'imiter -le Prophète-, il le saisit par ses vêtements puis lui dit "Ah, tu te moques de moi ! Je vais te ramener devant notre Prophète pour cet affront !". Le vieil homme n'avait pas reconnu le Prophète.

Voyant cette scène, les compagnons étaient prêts à sauter sur le vieillard. Le Prophète les arrêta puis dit au vieux bédouin : "Sais-tu qui je suis ?". Le vieil homme répondit : "Non". Mouhammad dit "je suis le Prophète".
Le vieil homme, surpris et plein de honte, lâcha le Prophète.

Ce dernier dit alors : "Sais-tu pourquoi je t'ai suivi ? Lorsque tu récitais "yâ Karîm, yâ Karîm", j'entendis la Ka'ba qui s'est mise à réciter "yâ Karîm, yâ Karîm", puis ce sont les murs de la mosquée qui commencèrent "yâ Karîm, yâ Karîm", puis les montagnes avoisinantes, puis le 1er ciel, le 2ème ciel, etc..."yâ Karîm, yâ Karîm, yâ Karîm" et ainsi de suite, jusqu'aux Anges qui tiennent le Trône d'Allah, puis c'est l'Univers tout entier qui récita "yâ Karîm, yâ Karîm". Alors, je ne pu que les imiter"

Publié dans Coran & Hadiths

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article